Chargement...

L'ASPE

L'Association de la sclérose en plaques de l'Estrie dispense un ensemble de soins de première ligne aux personnes atteintes en Estrie via son plan d'intervention et collabore intimement avec la Faculté de médecine de l'Université de Sherbrooke pour la recherche en sclérose en plaques. Le plan d’intervention en cinq axes (médical, psychologie, physiologie, zen et nutrition ainsi que psycho-social) permet d'amélliorer concrètement la qualité de vie des personnes atteintes dans une approche globale et personnalisée.

Déjà 8 équipes, qui totalisent environ 50 chercheurs, tentent de mieux comprendre la maladie afin d'y trouver une solution. Pour chaque dollar investi en recherche en SEP, la faculté double le montant. Ce qui fait un rendement de 200 %.

Le fonds de recherche de l’ASPE est le premier fonds indépendant au Canada en SEP et, à sa deuxième année d’existence, parraine déjà quatre projets distincts de recherche en sclérose en plaques dans trois Facultés de l’Université de Sherbrooke.  

Depuis 2015 l’ASPE fait partie du Regroupement Québécois de la Sclérose en Plaques, dont la mission est de soutenir les organismes en sclérose en plaques pour assurer des services de qualité aux personnes atteintes dans toute la province. Le RQSP vise également à propulser la recherche en SEP dans le but d’améliorer la qualité de vie des personnes atteintes à court, moyen et long terme.

Services offerts

L'ASPE présente un plan d'intervention en cinq axes permettant d'améliorer la qualité de vie globale des personnes atteintes de SEP. L'application du plan d'intervention commence toujours par une rencontre individuelle avec un membre de l'association afin d'évaluer les besoins de la personnes et d'identifier les différents services dont elle pourrait bénéficier.

Axe Médical

  • Prise de rendez-vous médical;
  • Entrevue pour préparer le rendez-vous;
  • Accompagnement de la personne atteinte chez les différents professionnels de la santé : neurologie, urologie, psychiatrie, orthopédie, médecine de familiale;
  • Résumé de rencontre médicale;
  • Planification du suivi médical avec la personne atteinte;

Axe de la physiologie de l'effort

Le programme d’activités physiques est basé sur plus de 800 parutions scientifiques lues, analysées et résumées en lien avec la sclérose en plaques.

  • Les principaux sujets touchés sont la force, l’équilibre, la posture, la proprioception, la perception du schéma spatio-temporel, les apprentissages moteur, la biomécanique, le cardio-vasculaire, la nutrition;

Axe de la psychologie

  • Accueil des nouveaux diagnostiqués;
  • Service de consultation en psychologie aux bureaux de l’Association;
  • Mise en place d’une thérapie adaptée;
  • Soutien et suivi psychologique ;
  • Analyse de différentes problématiques cognitives;

Axe zen et nutrition

Volet zen

  • activités de relaxation et détente comme le Yoga,le Tai chi, Art thérapie et la Méditation dite de pleine conscience (Mindfullness);

Volet nutrition

  • Mise en place d’un service de consultation en nutrition (en cours);
  • Diffusion sur notre page Facebook de plusieurs informations concernant les différents régimes nutritionnels et autres

Axe psychosocial

Volet soins

  • Collaboration avec les différents CLSC de la région (9 organismes) pour l’aide au ménage et préparation ou service de repas;
  • Aide à l’hygiène corporelle (bain etc.);
  • Suivi et soutien aux familles concernant les cas lourds. Mise en place d’un programme répit (en cours).

Volet défense des droits

  • Représentation auprès de la régie des rentes du Québec;
  • Représentation à la STS de Sherbrooke;
  • Rencontres concernant la nouvelle structure CIUSSS-CHUS.

Volet activités sociales

  • Infos-déjeuners;
  • Rencontres thématiques;
  • Pique nique annuel;
  • Flambée des couleurs;
  • Brunch de noël;
  • Etc

Projets de recherche

Les différentes levée de fonds menées par l'ASPE ont permis de mettre en place le premier fonds de recherche indépendant en SEP au Canada. Ce fonds parraine différents projets de recherche en sclérose en plaques, ici à l'Université de Sherbrooke.

Le fonds de recherche de l’ASPE, à sa deuxième année d’existence, parraine déjà quatre projets distincts de recherche en sclérose en plaques dans trois Facultés de l’UdeS.

Il y a déjà 8 équipes qui totalisent environ 50 chercheurs qui tentent de mieux comprendre la maladie afin d'y trouver une solution. Pour chaque dollar investi en recherche en SEP, la faculté double le montant (ce qui fait un rendement de 200 %!) grâce au programme d'appariement de la Faculté de médecine et des sciences de la santé.

Projets de recherche en cours

Projet microbiologie cellulaire

C’est le projet de la doctorante Mme Marjan Gharagozloo qui touche la protéine NLRP 12. Cette protéine aurait un rôle important à jouer dans la diminution de l’inflammation de certaines cellules pouvant causer des plaques dans le système nerveux central.

Projet imagerie médicale du cerveau

Ce projet mené par Ann-Marie Beaudoin, postulante à la maîtrise au département de neurologie de la Faculté de Médecine, donne suite à l’ambitieux groupe de recherche Connectome, mené par Maxime Descôteaux. L’objectif est de mieux comprendre les lésions causées par la SEP sur les réseaux neuronaux, grâce aux technologies de l’IRM de diffusion.

Projet Zénith

Dirigés par Philippe Oligny et René Mckay, un groupe d’étudiants en génie mécanique se penchera pendant les deux prochaines années sur un dispositif d’entraînement destiné aux personnes à mobilité restreinte. L’objectif est de reproduire le patron de marche tout en contrôlant la charge infligée aux muscles impliqués, de façon à faciliter le processus de réadaptation.

Projet Gestion du stress

Alex Bourque, Kinésiologue et postulant à la maîtrise, s’intéresse  aux effets du stress sur les symptômes perçus de la sclérose en plaques. Ce projet met en valeur les techniques de la méditation de pleine conscience dans un processus de réduction du stress chez un groupe de personnes atteintes de la SEP.